Arnaque aux Finances Publiques

    Arnaque aux Finances Publiques

    Recrudescence des fraudes et escroqueries

    La direction générale des finances publiques au travers de la direction départementale des finances publiques de l’Eure informe régulièrement l’ensemble des collectivités locales des différentes tentatives de fraude et d’escroquerie. Au vu de la recrudescence de ces fraudes, la mairie de Breuilpont souhaite informer et alerter l’ensemble de ses administrés sur les méthodes employées. Vous retrouverez ci-après les informations transmises par les services des finances publiques.

     

    Courriels et appels téléphoniques frauduleux

    Augmentation des tentatives de fraudes par courriels et appels téléphoniques.

    Une augmentation des courriels et appels frauduleux usurpant l’identité de l’administration et de ses agents a été constatée par la direction générale des Finances publiques.

    Parmi les courriels et appels frauduleux, les plus nombreux concernent :

    • les tentatives de fraude à la carte bancaire qui accompagnent la promesse d’une restitution d’impôts ;
    • les appels à des numéros surtaxés.

    D’autres pratiques abusives récentes tentent de soustraire des informations aux usagers.

    Soyez extrêmement prudents et sachez que les services de la direction générale des Finances publiques ne demandent jamais de coordonnées bancaires ou d’informations personnelles par courriels ou téléphone.

    Dans votre intérêt, ne répondez pas à ces sollicitations.

    Courriels frauduleux (hameçonnage ou phishing)

    La direction générale des Finances publiques (DGFiP) a été informée de la circulation de courriels frauduleux. Il s’agit de tentatives d’hameçonnage (phishing en anglais). L’émetteur se fait passer pour la DGFiP et invite le destinataire à cliquer sur un lien pour accéder à son dossier personnel. La DGFiP vous recommande la plus grande prudence et vous rappelle quelques consignes de sécurité.

    Ces courriers sont des faux. L’administration fiscale n’est pas à l’origine de ces envois. Le numéro de carte bancaire ne vous est jamais demandé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles.

    Que faire si vous recevez un courrier électronique de ce type ?

    1. ne répondez pas à ce message ;
    2. ne cliquez pas sur les liens à l’intérieur du message (ils peuvent vous rediriger vers un faux site) ;
    3. supprimez le message de votre boîte aux lettres.

    D’un point de vue général, nous vous recommandons de ne jamais communiquer par courrier électronique ou par téléphone de données personnelles et surtout pas votre numéro de carte bancaire.

    En cas de doute sur l’identité de l’expéditeur d’un courrier postal ou électronique portant en-tête ou signature de la Direction générale des Finances publiques, du Ministère des Finances et des Comptes publics, contactez votre Centre des Finances publiques (vous trouverez ses coordonnées à la rubrique Contacts).

    Le phishing (ou « hameçonnage ») est une technique qui a pour objectif de tromper les internautes afin de leur escroquer des sommes d’argent. Il consiste en l’envoi de messages (courriers  électroniques) usurpant l’identité d’administrations ou de grands organismes et demandant à l’internaute de fournir des informations personnelles, notamment un numéro de carte bancaire.

    Ces courriers électroniques peuvent se présenter comme des messages provenant de l’administration fiscale. Le message est très souvent à l’entête ou à la signature de la Direction générale des Finances publiques ou du Ministère des finances et des comptes publics. Il demande aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire, le plus souvent en vue d’obtenir un remboursement d’impôt ou de compléter leurs coordonnées personnelles.

    D’autres pratiques abusives récentes tentent de soustraire des informations aux propriétaires de locaux professionnels (faux recensement).

    Appels téléphoniques frauduleux (hameçonnage vocal ou vishing)

    Le nombre d’appels téléphoniques frauduleux censé émaner des services « impôts » est en constante augmentation.
    La méthode utilisée, toujours la même, signale par voie téléphonique à l’usager une anomalie sur son dossier fiscal et l’invite, afin d’éviter d’éventuelles sanctions, à rappeler au plus vite un numéro de téléphone surtaxé facturé 5€ la minute.

    La direction générale des Finances publiques est totalement étrangère à ces pratiques et invite les usagers à ne pas donner suite à ces appels. Ces pratiques frauduleuses (vishing et phishing) ne se limitent pas à l’administration fiscale mais elles touchent d’autres secteurs comme les banques, les assurances, ou encore les distributeurs d’énergie.

    L’administration fiscale rappelle que :

    • les numéros de carte bancaire des usagers ne sont jamais demandés dans le but d’effectuer des transactions ou des remboursements sur internet  ;
    • seuls les numéros de téléphone figurant sur les documents officiels (avis ou déclarations d’impôts…) ou le numéro Impôts Service 0 810 467 687 sont fiables pour contacter les services des finances publiques ;
    • consulter le site impots.gouv.fr ou les réseaux sociaux (Twitter ou Facebook) qui donnent des informations officielles sur le sujet.

    Pour tout renseignement ou pour signaler une tentative d’escroquerie :

    par téléphone via le numéro vert gratuit mis en place par le gouvernement : 0 805 805 817.

    Source : impots.gouv.fr

    Contact / Coordonnées

    1 rue Guy-de-Maupassant
    27640 - BREUILPONT
    Tél. 02.32.26.07.31
    Mail : mairiebreuilpont@wanadoo.fr

    Inscrivez vous à la newsletter

    Horaires d'ouverture au public

    Lundi - Mercredi - Vendredi: De 13h30 à 17h30
    Samedi : De 10h00 à 12h00

    Inscrivez vous aux alertes SMS

    Je m'inscris