Élections législatives 2017 – Mode d’emploi

    Élections législatives 2017 – Mode d’emploi

    Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin 2017 ...

    Où ? Quand ? Comment ?

    Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin 2017. Les bureaux de vote seront ouverts de 8h00 à 18h00, voire 20h00 dans les grandes villes.

    Par dérogation, les électeurs sont convoqués le samedi 3 juin en Polynésie française et dans les ambassades et postes consulaires d’Amérique, le dimanche 4 juin dans les autres ambassades et postes consulaires et le samedi 10 juin en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon. Pour le second tour, le scrutin sera organisé le samedi 17 juin en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin, à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Polynésie française et dans les ambassades et postes consulaires d’Amérique.

    L’élection a lieu dans les 577 circonscriptions électorales que compte le pays (539 en France métropolitaine, 27 dans les territoires d’Outre-mer et 11 représentant les Français de l’étranger). Elles représentent chacune environ 125.000 habitants.

    Les conditions à remplir pour voter sont les mêmes que pour tout scrutin national : être majeur, de nationalité française, ne pas être privé de ses droits civiques et être inscrit sur les listes électorales. Comme pour l’élection présidentielle, il est possible de voter par procuration.

    Quel mode de scrutin ?

    En France, les élections législatives se déroulent au scrutin majoritaire uninominal à deux tours. Derrière ce nom barbare se cache un mode d’élection différent de la présidentielle. Lors des législatives, tous les candidats qui dépassent les 12,5% des voix des électeurs inscrits sont qualifiés pour le second tour, ce qui peut former des triangulaires voire des quadrangulaires. Excepté bien sûr si un candidat remporte la circonscription dès le premier tour avec plus de 50% des voix.

    Au second tour, c’est tout simplement le candidat qui arrive en tête qui remporte l’élection. En cas d’égalité parfaite, c’est le plus âgé qui est élu.

    Qui sont les candidats ?

    7 882 candidats sont en lice pour le premier tour, soit près de 14 par circonscription. Ils étaient 6 603 lors des précédentes législatives en juin 2012. Un candidat peut se présenter dans la circonscription de son choix même si ce n’est pas celle où il est inscrit. Mais une seule candidature est possible. Ils doivent faire une déclaration de rattachement à un parti ou un groupement politique afin de bénéficier de l’aide publique.

    Selon la liste publiée par le ministère de l’Intérieur, 461 candidats apparaissent sous l’étiquette de la République en marche (REM) d’Emmanuel Macron et 76 sous celle de son allié du Modem. 480 candidats sont inscrits sous l’étiquette Les Républicains (LR), 414 pour le Parti socialiste (PS), 571 pour le Front national (FN), 556 pour La France insoumise (LFI), 911 candidats écologistes et 388 pour Debout La France (DLF).

    Parmi les candidats figurent 3 344 femmes, soit un peu plus de 42%, et 4 538 hommes. Le nombre de femmes élues au Palais-Bourbon a régulièrement progressé : 5,95% des effectifs en 1993, 10,81% en 1997, 12,31% en 2002, 18,54% en 2007 avec 107 femmes élues et le record en 2012 avec 158 députées soit 26,86% des sièges. Le long chemin vers la parité devrait connaître un coup d’accélérateur cette année, sous l’effet d’un renouvellement inédit et de sanctions accrues: une loi d’août 2014 double les pénalités financières infligées aux partis qui présentent moins de 50% de femmes.

    Contact / Coordonnées

    1 rue Guy-de-Maupassant
    27640 - BREUILPONT
    Tél. 02.32.26.07.31
    Mail : mairiebreuilpont@wanadoo.fr

    Inscrivez vous à la newsletter

    Horaires d'ouverture au public

    lundi : 10h-12h
    mercredi et vendredi 15h-18h30

    Inscrivez vous aux alertes SMS

    Je m'inscris